Le design devient-il à la mode, il existe de plus en plus de manifestations autour du design

Classé dans : Actualité | 0

paris-design-week-2011-600x403Avec l’ouverture à Paris du design Week, on peut s’apercevoir qu’en France il y a de plus en plus de manifestations, autour du design du mobilier et de l’objet. Ces salons, contrairement à celui de maison et objet à Paris, sont ouverts au public.

Ces nombreuses manifestations, démontre aujourd’hui que la France rattrape son retard sur les nous autres capitales européennes.

1 – En juin, je vous parlais des D-day, nous avons pu constater lors de la visite de ce salon une forte augmentation du nombre de visiteurs.

2 – La semaine prochaine, il y a l’ouverture du design Week, à Paris.

3 – Au mois d’octobre nous allons voir apparaître la deuxième session du design du tour, qui commencera par la ville de Bordeaux, puis Nantes, Lyon, Montpellier et Marseille. Cette année ce salon, se fera accompagner par les labels VIA 2013..

4 – Tout récemment, le RBC à Montpellier a été un énorme succès

« Toutes ces manifestations, ne doivent pas être simplement une jolie vitrine du design français, mais elles doivent aussi avoir un côté éducatif, pédagogique »remarque Laurent Denize d’Estrée, directeur général de l’agence 14 Septembre et cofondateur du Design Tour.

IMG_8864---Marie-Caroline-Lucat-4701

A Montpellier, le RBC Design Center de Franck Argentin fait le plein de clients. En un an, plus de 100.000 visiteurs se sont rendus dans ce concept de boutique et librairie dédié au design. A l’attrait de l’architecture du bâtiment, que l’on doit à Jean Nouvel, s’ajoute celui du restaurant gastronomique Mia, tenu par Pascal Sanchez. Ils ont fait du lieu, emblématique des nouveaux quartiers écoconçus de la ville, une véritable destination pour les habitants et les touristes.

La France est donc bien dans la course internationale. Bien sûr, pour les aficionados du design, le off du Salon du meuble de Milan reste le moment à ne pas rater. Celui dont on pourra ensuite continuer à parler durant des mois, au fil de l’arrivée en boutique des pièces présentées là-bas. Mais les manifestations de Berlin, des pays nordiques ou de Tokyo ont aussi leur aura. « Londres a une démarche moins ancrée sur le design industriel, mais plus sur les petites séries, l’autoproduction », souligne Laurent Denize d’Estrées. Et de nouvelles Design Weeks entrent régulièrement dans le bal, comme, depuis quelques sessions, celles d’Istanbul ou de Moscou.

Source les echos

Laissez un commentaire